une belle découverte

Je pensais que le slogan "L'île intense" de l'office de tourisme de La Réunion était exagéré, surfait. Je pensais bien que cette île de l'Océan Indien avait de nombreux atouts pour séduire le voyageur en quête d'exotisme. Mais de là à rendre mon séjour intense, non! Je ne savais pas à quel point je me trompais.

 

 

Me voici donc parti pour 10 jours à La Réunion avec des amis. Un billet d'avion bon marche (si, si, ça existe, il faut juste guetter les promos ou aller faire un tour sur French Blue). Une voiture de location, un top hébergement avec airbnb et nous voici prêts à vivre des vacances "intenses".

Nous avions choisi de séjourner dans "Les Hauts", c'est-à-dire pas sur le bord de mer mais un peu à flan de montagne. C'est moins cher (du coup on a pris une piscine) et en plus il y fait moins lourd que sur le littoral.

 

Parlons des choses qui fâchent comme ça c'est fait, on n'en parle plus: les requins.

Alors oui il y a des requins dans les eaux réunionnaises et les plages non surveillées sont interdites à la baignade. Dans le lagon, on peut normalement se baigner en toute sécurité sauf lorsque comme nous la Poisse est au rendez-vous et qu'une esquade de squales a décidé de rentrer par la passe pour faire une petite visite du lagon d'ordinaire si calme. Bon, pour la baignade en mer il nous reste les plages protégées par des filets.

Repoisse: les filets de Boucan Canot et Etang Salé étaient HS lors de notre passage. Tant pis, il nous reste la piscine et comme on a vu mer ça devrait le faire. Vous l'aurez compris, c'est une petite déception pour nous de ne pas trouver un littoral accueillant et propice aux activités nautiques, qu'à cela ne tienne le joyau des mascareines nous séduira autrement...

 

 

- pour la baignade rafraîchissante: 

La cascade Langevin.

C'est dans le sud, à proximité de Saint-Joseph que se trouve celle qui passe pour être la plus belle cascade de l'île. Il faut parcourir plusieurs kilomètres d'une route étroite et sinueuse pour accéder à cette superbe cascade. Plusieurs sources sortent littéralement de la roche pour se jeter dans un bassin aux eaux couleur émeraude. Bien sûr, l'eau est (très) fraîche mais la beauté du lieu et la chaleur ambiante incite vraiment à piquer une tête. Pour ceux qui veulent mériter leur repas du soir: lors de la descente, il faut s'arrêter à la ferme de pisciculture et y pêcher une belle truite élevée dans la rivière incroyablement pure.

 

- pour les clichés de carte postale:

La plage de Grande Anse.

Voici le lieu incontournable pour un pique-nique au bord de mer. Si vous n'avez pas pris tout le matériel pour vous préparer un petit carri à déguster à l'ombre des filaos, pas de panique. Un snack, légèrement en retrait de la plage, pourra assurer votre subsistance. Pour ma part, c'est au bord de cette plage que j'ai vu l'un des plus beaux couchers de soleil de ma vie.

 

- pour les randonnées avec point de vue à couper le souffle:

Le sentier de Cap Noir, Roche Vert Bouteille.

Soyons clairs, il faut se lever tôt ! très tôt ! En effet, à partir de 10H30 les nuages et la brume envahissent le site et l'on perd toute visibilité. Au départ de La Possession, une route en lacets serpente jusqu'au village de Dos d'Ane (1000m plus haut). Du village, il faut continuer un peu la route puis laisser sa voiture au parking lorsque la voie s'arrête ( une fois encore, il faut arriver tôt parce que le nombre de places est limité). La route d'accès est vraiment sinueuse, à tel point que la petite fille qui nous accompagnait à rendu tout son petit déjeuner sur le parking. Elle a malgré tout pris part à notre sublime rando. Entre le point de vue de Cap Noir (15 à 20 minutesd de marche depuis le parking) jusqu'à "Roche Vert Bouteille" c'est tout le Cirque de Mafate qui s'offre au regard avec, tout au bout de la vallée, la rivière des galets. L'escarpement des crètes, le vert et la densité de la végétation, laissent au marcheur, fusse-t-il du dimanche, un souvenir inoubliable. Une chose est sûre, les fans de rando ont trouver leur éden à La Réunion. 

 

- pour un shopping haut en couleurs:

Le marché forain de Saint-Pierre.

Le quartier de la Ravine Blanche, le long du front de mer accueille tous les samedis matins un grand marché forain où se réunissent maraîchers, traiteurs, vendeurs de jus de fruits et de confiture, de souvenirs, mais aussi de poulets et de canards. D'autres marchands proposent aussi bon nombre d'objets d'artisanat local ou malgache. L'occasion idéale d'acheter un joli panier et de le remplir de délicieux produits locaux avant de rentrer se préparer un petit repas sympa.

 

- réenchanter ses papilles... et ses pupilles!! :

 

La cuisine réunionnaise s'est enrichi d'un incroyable métissage qui la rend vive, colorée et savoureuse. C'est un festival d'épices, de texture et de saveur à chaque repas. Sur les tables réunionnaises on trouve entre autres: des bouchons (cousins des raviolis chinois), des samoussas, des carris de viande ou de poisson, du riz, des grains (des légumes secs), des bredes (pendant local des épinards) et une multitude d'autres plats plus délicieux les uns que les autres. Avec un rhum arrangé ou une dodo à l'apéro, et de délicieux fruits tropicaux en dessert, une sieste va vite s'imposer.

 

- devenir un as de la vanille Bourbon:

La coopérative de Vanille Pro Vanille.

Saviez-vous que la culture de la vanille est possible grâce à la découverte d'un esclave réunionnais? Savez-vous combien de variétés de vanille existent dans le monde? Savez-vous combien d'étapes sont nécessaires à la fabrication de la vanille? Pour trouver les réponses à toutes ces questions, mais aussi acheter en direct une véritable vanille bourbon certifiée et de qualité, il faut vous rendre à la coopérative "Provanille" à Bras Panon. Cette coopérative appartient à 120 producteurs locaux qui montrent ici l'étendue de leur savoir-faire, la difficulté de leur travail mais aussi et surtout l'amour qu'ils portent aux fruits de cette orchidée si rare et fragile. Après une visite passionnante nous avons acheté quelques gousses. Elles ont parfumé toute notre valise durant le vol de retour et leur saveur rend nos pâtisseries inoubliables. 

Notons également les efforts qui sont faits par certains producteurs pour proposer toute une gamme bio.

 

- oubliez qu'on est en France:

Le temple tamoul de Saint-Pierre.

A chaque coin de rue, on est tellement dépaysé qu'on oublie vite que l'on est bel et bien dans un département français. Cette sensation est accentuée par le métissage incroyable de la population. Mais pour nous, le monument le plus dépaysant est l'incroyable temple tamoul de Saint-Pierre. Plus de 1000 statues hautes en couleur ornent ce temple superbe qui malheureusement ne se visite que trop difficilement.

 

- admirer la puissance incroyable de la nature:

Direction LE volcan.

Pendant notre séjour le piton de La Fournaise est entré en éruption (ce qui arrive assez souvent). La route du volcan est assez sinueuse et les dernières centaines de mètres avant le parking ne sont pas asphaltées. On laisse le véhicule au parking jusqu'au point de vue sur les coulées de lave (près de 14 km aller-retour pour nous). Les moins sportifs ou les plus pressés pourront emprunter la fameuse route des lave entre Sainte-Rose et Saint-Philippe. Il ne faut surtout pas manquer la célèbre église Notre-Dame des laves. En 1977, une coulée de lave détruisit tout sur son passage sauf l'église de Sainte-Rose que les langues incandescentes encerclèrent entièrement mais la laissèrent intactes.

 

- découvrir l'incroyable flore de l'Océan Indien:

Domaine du café grillé.

C'est sur la commune de Saint-Pierre que l'on peut observer au sein de cet incroyable jardin toutes les espèces qui poussent dans l'île. Sur 4 hectares, on découvre les plantes endémiques mais aussi celles importées par les colons, les plantes invasives et celles qui ont fait la fortune de l'île. Si vous ne suivez pas la visite guidée, on vous remet à l'entrée un petit classeur vous expliquant toutes les essences de plantes présentes dans le jardin botanique. Un café en fin de visite accueille les visiteurs en quête de fraîcheur, d'un rafraîchissement ou de quelques souvenirs de bonne facture. Un cadre magnifique et une belle visite pour petits et grands.

 

 

Notre séjour fut tellement intense et comme nous avions aussi besoin de nous reposer au bord de la piscine, nous n'avons pas pu faire tout ce que nous voulions. Il nous faudra donc revenir pour de nouvelles émotions et de nouvelles vacances intenses!

Au moment de quitter cette île incroyable, nous n'avons que 2 choses à lui dire: à bientôt et mi aime a ou ! 

 

Si vous aussi vous voulez trouver de supers hébergements pour un prix attractif et que vous n'êtes pas encore membre de la communauté " Airbnb" inscrivez vous ici ! Vous aurez droit à 35 euros de réduction... Merci qui?

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Benjamin Lozano