J'ai souvent entendu dire que la côte sud de la République Dominicaine ne présentait pas grand interêt à part les resorts énormes et les plages bondées de touristes... J'ai donc décidé de me faire ma propre opinion... Republica Dominicana nous voilà

!

 

 

Pour nous faire une idée de ce que peut être un séjour dans un immense resort nous avons décidé de jouer le jeu ! Au programme :Le plus gros complexe hôtelier de Rep dom ! ( eh oui on ne fait pas les choses à moitié nous!)

Bon soyons clairs: c'est immense ! 4 piscines, une plage à perte de vue (superbe soit dit en passant), je ne sais combien de restos et de bars, bref une ville dans la ville mais version 5 étoiles, on devrait survivre...

 

Après un épisode bronzette, plage, et coktails à gogo ( c'est les vacances quand même !) nous décidons de découvrir l'autre facette de cette côte sud.Pour cela nous avons reçu le soutien d'une agence super qui propose à ses clients de sortir des sentiers battus, de la foule des touristes et de découvrir le pays à travers ce qu'il y a de plus beau !

 

En effet, les grands aventuriers prêts à quitter leurs confortables resorts ultras sécurisés découvriront que les Dominicains sont extrêmement gentils, souriants et qu'ils aiment la vie d'une force à peine croyable ! Partout les gens sourient, dansent, boivent de la bière et écoutent de la musique... La musique, parlons-en : c'est presque une religion en Rep dom. On entend des sons de batchata, de merenge ou de salsa à chaque coin de rue, toutes les petites superettes se transforment en bar en fin de journée et il suffit de se laisser guider par les mélodies pour trouver où boire une bonne " Presidente" bien fraîche ! ( souvent d'ailleurs, les hôtelliers  jouent la carte de la sécurité pour que les clients ne sortent pas trop et paient plein pot souvenirs et activités)

 

Première étape de notre découverte de la côte sud : Saint Domingue

Cette ville est d'une importance capitale pour les Caraibes et même toute l'Amérique ! En effet c'est la plus vieille ville fondée par les européens et toujours habitée depuis le début de sa construction en 1496 ! C'est au coeur du vieux quartier colonial, aujourdhui classé au patrimoine mondial de l'Unesco que l'on peut admirer : La première Cathédrale des Amériques avec sa façade en pierre de corail , ses 12 chapelles latérales, son impressionnant retable et son style inimitable la Primera de america, la première université ou bien à l'abri des fortifications de la ville, le palais du vice roi : j'ai nommé Diego Colomb car contrairement à son illustre père Diego il eut le privilège d'être nommé vice roi... A l'endroit même où ont éclatées les premières batailles pour l'indépendence de la République Dominicaine se dresse aujourd'hui " porte des pères", un monument à la gloire des trois pères fondateurs de la patrie où repose Duarte Sanchez.

Les ruelles, les vieilles demeures, le ciel bleu et les odeurs de cigares donnent l'impression d'être à la Havane et vous incitent à rester plus longtemps que prévu dans cette cité incroyable où le passé colonial résiste encore à la pression des buildings...Une petite pause s'impose pour reprendre des forces avant de continuer à explorer la ville et ses merveilles dont notamment une ancienne église où reposent aujourd'hui tous les personnages illustres de l'île. N'oublions pas le palais présidentiel avec son capitole et ses gardes en uniforme, un joyau de la dictature des années 60. Nous ne pouvons que remercier les "sympathiques" colons espagnols qui ont eu l'idée de construire une si jolie ville... ( Sympathiques sauf avec les indiens Taïnos qu'ils ont exterminés en moins de 70 ans...)

Un peu à l'écart du centre ville il ne faut pas rater le " Faro o colomb", phare de Colomb. Ce monument giganteste a été construit pour le 500ème anniversaire de l'arrivée de Christophe Colomb sur l'île. En forme de croix, le bâtiment impose le respect avec ses 210 mètres de long, 69 mètres de large et plus de 150 faisceaux lumineux visibles à plus de 200 kms... Puerto Rico peut admirer les lumières du phare...

Assez de beton et d'architecture pour nous! Direction les "grottes des trois yeux". Au coeur d'un superbe jardin, juste derrière le phare se lovent trois petites grottes remplies d'une eau incroyablement transparente et d'un bleu à couper le souffle. Un peu de fraîcheur est la bienvenue et nous regrettons de ne pouvoir nous baigner dans cette eau cristalline...

 

Pour continuer à découvrir les merveilles du sud nous embarquons à bord d'un catamaran pour une journée de découvertes de l'île de Saona et du parc naturel au coeur duquel elle se trouve. Bon soyons clairs : Saona est HYPER touristique! 4000 personnes par jour en haute saison abordent cette île en haute saison! Comme nous avons la chance d'être avec une super agence nous mettons le cap vers l'extremité de l'île, la où les hordes de touristes ne vont pas... Après un petit tour au niveau de la mangrove nous accostons sur une plage de rêve !!! Sable blanc et rose, mer turquoise, palmiers et joli village créole. La journée promet d'être inoubliable. 

Après une balade dans le village et une petite partie improvisée de dominos avec des villageois nous arrivons à une petite nurserie de tortues marines. Dans une modeste cabane, avec ses petits moyens, Negro, un charmant pêcheur se bat pour la protection et la préservation des tortues... Pendant la période de ponte, chaque nuit, il récolte les oeufs, les laisse éclore puis relâche les bébés tortues la nuit suivant leur éclosion... C'est l'ocassion de faire un shopping " B.A": Negro produit de l'huile de coco et du miel d'une qualité incroyable qu'il vend pour financer son association.

Les tortues, la plage,  c'est bien joli mais nous on a faim donc une petite ( heu... pardon une grosse) langouste grillée par personne va passer au barbecue ce midi!  Avec un p'ti rhum on est plus très loin du paradis...

Pour digérer un peu nous enfilons palmes, masque et tuba et partons à la découverte des fonds marins des caraïbes, bon ok c'est pas les maldives ou la mer rouge mais c'est bien sympa quand même et les poissons sont au rendez vous.

Avant de rentrer, petite halte baignade/apéro dans une eau à 29° jusqu'à la taille et entourés d'étoiles de mer énormes.

Après une journée pareille, difficile de se dire que dans quelques jours on va retrouver la grisaille et le métro...

 

Les vacances continuent pour l'instant donc nous décidons de partir à la découverte de la campagne dominicaine...

Premier arrêt : les champs de canne à sucre. Autant le dire de suite, ils sont partout en rep dom. C'est l'un de piliers de l'économie, le sucre et les rhums sont exportés dans le monde entier. Ce moment champètre est l'ocassion de devenir un véritable expert et d'apprendre entre autre comment on cultive cette plante et qu'il en existe plus de 4000 variétés! Puis direction un Batey. C'est le nom donné par les Dominicains aux villages de coupeurs de canne. Ce sont les Haïtiens qui travaillent dans les champs, les Batey sont établis au sein même des plantations et tous les services publiques sont présents dans ces villages, mais il regne malgré tout une grande pauvreté et un moment passé avec les familles donne à réfléchir sur la chance que nous avons pour nos conditions de vie...

Pour rester dans le monde agricole et les formations en tout genre nous prenons la route en direction d'une petite fabrique familiale de tabac en périphérie de la ville d'Higuey. Découverte de la culture du tabac, démonstration du roulage des cigares, à la main et selon la méthode traditionnelle. La production de cigares est assez développée en République Dominicaine car depuis l'embargo sur Cuba décrété par les Etats-Unis une grosse partie de la production est écoulée sur le continent américain... Un petit rhum pour accompagner un "Churchill" à la vanille et nous reprenons la route direction Higuey.

 

C'est dans cette ville que vivent la plupart des employés de la zonne hôtelière de Punta Cana, mais le principal intérêt de la cité est sa cathédrale: la Altagracia. C'est sur ce lieu que la Vierge est apparue en 1572 et en 1954 deux architectes français ont érigé en lieu et place du vieux sanctuaire en pierre une superbe cathédrale moderne. Tous les ans, en janvier, les lourdes portes de bronze plaqué or s'ouvrent pour accueillir des pélerins venus de tout le pays. Direction le marché pour une escale découverte de produits locaux aux saveurs exotiques...

 

En Rep Dom on mange bien, on boit bien donc pour garder la ligne sur les superbes plages de sable blanc bordées de cocotiers il nous faut faire un peu de sport... La rivière Chavon a servi de décor naturel pour les films "Anaconda", "Jurassic parc" entre autres mais pour nous elle sera le cadre d'une balade en kayak au milieu d'une végétation luxuriante et tropicale. Comme nous n'avons croisé ni serpent ni dinosaure nous avons besoin de sensations fortes et une séance de tyrolienne au-dessus de la cime des arbres comblera nos besoins.

 

N'oublions pas non plus la multitude de petits villages, marchés et plages de rêve où nous avons passé de très bons moments et où nous avons eu la chance de découvrir la gentillesse et l'hospitalité des Dominicains.

 

Nous tenons également à remercier l'excellente agence PRO EXCURSIONS . Basée dans la charmante station balnéaire de Bayahibe. L'agence organise des excursions de très grande qualité, loin des hordes de touristes, dans le respect de l'environnement et des dominicains en leur faisant profiter des bénéfices du tourisme. Si vous cherchez une agence fiable, sérieuse et abordable nous ne pouvons que vous recommander de les contacter au plus vite car sans eux nous n'aurions sans doute pas passé un séjour aussi inoubliable!

 

Pour finir, depuis septembre une nouvelle compagnie low cost (French Blue) propose des vols aller/retour vers Punta Cana à partir de 300 euros par personne.

Grâce à un billet à ce tarif et une grosse promotion dans notre hôtel ce séjour nous a couté 700 euros par personne.

N'hésitez plus et partez à la découverte de cette île superbe !

 

Bons voyages!

 

 

Pssssst! Vous n'avez pas envie de séjourner dans un énorme resort? Vous voulez un superbe hébergement à prix tout doux pour découvrir la vraie vie dominicaine? inscrivez vous ici sur "Airbnb" et petit bonus vous aurez le droit à 35 eruos de réduction!

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Benjamin Lozano