La capitale danoise est une ville qui mérite qu'on s'y arrête quelques jours. Pour ma part, je l'ai découverte le temps d'un week-end surprise avec "Waynabox"... ( découvrez mon avis sur Waynabox ici )

 

 

J'ai donc découvert cette charmante capitale par un froid week-end de janvier. Le brouillard était bien présent mais j'ai adoré ce sentiment un peu étrange et fantomatique causé par la brume danoise.

Le problème avec Copenhague, c'est qu'elle n'est pas seulement superbe et envoûtante mais elle est aussi chère, très chère.

Le niveau de vie est très élevé par rapport au nôtre et, de fait, les prix sont quasiment doublé par rapport à la France.

 

Je vous propose donc mon top 10 pour partir à la conquête de cette ville étonnante:

 

1 - première étape (et non des moindres): acheter sa Copenhagen card.

Comme dans toutes les grandes villes touristiques, on trouve ici une carte de tourisme qui donne accès aux transports et aux musées. Elle est très rentable à Copenhague car, même si son coût est élevé au départ, elle est vite amortie. Elle donne en effet accès gratuitement à 73 attractions touristiques mais également aux transports en illimité (y compris depuis et vers l'aéroport). Avec un ticket de métro "une zone" à environ 3 euros le trajet et un transfert aéroport-centre ville à plus de 5 euros, sans compter des musées où des monuments nationaux avec des entrées en tre 10 et 15 euros, vous aurez vite amorti votre carte !

 

2 - aller voir la fameuse, la célébrissime, la cultissime, l'incontournable petite sirène.

"Den lille havfrule" (c'est son nom en version originale) trône sur un rocher, le long d'un bord, légèrement à l'écart du centre ville mais il vaut mieux arriver de bonne heure car les touristes se pressent en masse pour admirer cette sculpture à l'expression si énigmatique... Sur le chemin, depuis la station de métro Norrreport, vous pouvez soit longer soit traverser la citadelle du Kastellet. Voici l'occasion d'admirer gratuitement une citadelle du XVIIème siécle et qui plus est l'une des mieux conservée d'Europe. Construite en forme de pentagone, possédant 5 bastions, elle a protégé la ville sans faille et à même tenue tête à Napoléon.

Après un petit coucou à l'héroïne d'Andersen, vous pouvez traverser le parc Churchill, y admirer une colossale statue et enfin découvrir l'église Saint-Alban qui est la seule église anglicane du Danemark.

 

3 - "Nyhavn"

Littéralement "le port nouveau". Construit au Moyen-Age, ce canal fut l'un des haut lieu du commerce et contribua largement à la richesse de la ville. Andersen résida plusieurs années dans l'une des très belles demeures aux façades colorées de la rue. Depuis plusieurs siècles, auberges et bars bordent le canal et la tradition perdure toujours. C'est l'un des lieux incontournable de la capitale.

 

4 - prendre le bateau et découvrir la cité par la voie maritime.

Copenhague est une ville, un port mais aussi un archipel. Plusieurs quartiers sont en réalité des îles, naturelles ou artificielles. On passe joyeusement des édifices moyen-âgeux aux façades ultra-modernes, fruits de l'imagination d'architectes danois des plus talentueux...

 

5 - une pause s'impose:

"smørrebrød" pour tout le monde. Voici l'encas traditionnel danois !

Au Danemark, on ne déjeune pas vraiment le midi et on dîne tôt le soir donc pour une pause déj typique il faut absolument goûter à ces tranches de pain de seigle beurrées et surtout accomodées de tranches de poisson ou de charcuterie et relevées de condiments et de fromage. On en trouve partout en ville pour un prix raisonnable.

 

6 - la vie de château à:

Amalienborg: encerclant la place Christian VIII, ses 4 pavillons forment la résidence privée de la famille royale et il est possible de visiter les quartiers privés du roi et de la reine (s'ils sont absents bien sûr !)

Rosenborg: dans ce château, au coeur d'un très beau parc, on peut admirer une salle du trône superbe, des salles d'apparat, la plus vaste collection de porcelaine ancienne du pays mais surtout le trésor royal !

Et enfin mon préféré: Christianborg ! Prévoir 4 entrées payantes ici: une pour les cuisines royales afin de découvrir les cuisines de 1937 et la préparation d'un dîner de gala à l'époque; une autre pour les pièces de réception royale. Elles sont superbes et la collection de tâpisseries modernes est pour le point originale... à découvrir ! Une troisième entrée pour les fondations du château: les premiers vestiges de l'édifice remontent au 11ème siécle. Et enfin, une dernière, pour les étables royales; même si aujourd'hui le roi ne possède plus qu'une quinzaine de chevaux qui vivent ici, elles n'ont rien perdu de leur superbe du temps où elles abritaient 250 équidés entre leurs superbes colonnes de marbre.

 

7 - admirer la vue depuis la Tour ronde.

Voici l'un des bâtiments les plus célèbres du pays. A l'origine observatoire astronomique, depuis 1642 la Tour ronde offre la plus belle vue sur la ville... Bon, moi j'ai eu le droit au brouillard mais c'était tout de même superbe.

 

8 - immersion à Christiana.

Ce quartier (pour ne pas dire cette île) était au départ un projet d'expérience sociale. Une communauté a décidé de vivre sans police, ni administration, ni hiérarchie. De puis plusieurs décennies, les habitants de ce quartier vivent en dehors des lois et des carcans. Ici les visiteurs sont les bienvenus mais pas les photographes ! Vous garderez donc le souvenir de ce quartier très "flower power" dans votre tête mais pas sur pellicules.

 

9 - passer la nuit dans un hôtel design.

Eh oui, le design scandinave est très à la mode depuis quelques temps alors profitons-en ! Waynabox nous avait choisi: Island hotel ! Architecture moderne et dépouillée, chambre contemporaine et cosy. On vient chercher ici le calme au bord du canal, juste à côté du plus grand centre commercial du Danemark, le tout dans un immeuble de verre et d'acier qui offre une vue et une lumière incroyable.

 

10 - découvrir TOUTE l'histoire du Danemark au Musée National.

De l'âge de pierre aux années 80, ce musée passe en revue toute l'histoire du pays et abrite également quelques collections "exotiques" et notamment une exposition anthropologique sur le Groenland (ok dis comme ça, ça paraît pas mais en fait c'est hyper rare et intéressant). A la sortie, vous êtes expert niveau 3 sur le Danemark.

 

11 - manger vegan dans un resto alternatif.

Les "kobenhav boende"(  les locaux quoi...) sont assez fans de cuisine bio et végétarienne. Moi le carnivore, fan de viande bien saignants, j'ai eu un coup de coeur culinaire pour ce resto complètement décalé (et très bon marché). Ici les plats sont simples, frais et faits maison, servis dans une salle meublée entièrement de récup !  Madglad: Eskildsgade , Copenhague ( derrière la gare centrale) 

 

12 - boire un coup: visit Carlsberg.

LE temple de la bière danoise ! Lieu incontournable pour boire une bière et en apprendre un peu plus sur l'une des marques de bière les plus importantes du monde.

 

 

Bon OK on est déjà en réalité à bien plus que 10 mais on est généreux sur ce blog ! donc si vous restez un peu plus longtemps je vous conseille aussi, en vrac: 

- le zoo de Copenhague, bien fait, où l'on peut admirer les animaux et qui met l'accent sur la préservation de chaque espèce

- faire un tour sur le parvis de l'hôtel de ville et admirer sa tour de 105 m de haut

- visiter le musée du design danois: ce lieu regroupe la plus grande collection au monde de design danois, idéal pour denenir incollable !

- se plonger dans les sculptures de la Glyptoteket: c'est une superbe collection de statues (de l'Egypte antique à Rodin) qui vous attend au sein d'un magnifique bâtiment.

- faire un tour au jardin Tivoli: le parc d'attractions du début du XXème siècle offre un décor féérique, délicieusement désué. Attention, le parc est fermé l'hiver.

 

 

Vous l'aurez compris, j'ai adoré Copenhague, son ambiance, ses rues, ses habitants, sa gastronomie, son art de vivre. J'en parlerai pendant des heures. Mon conseil le plus important dans cet article est celui-ci: FONCEZ LA DECOUVRIR !!

Je remercie tout particulièrement Waynabox pour ce fantastique week-end.

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Benjamin Lozano